APPARTEMENT | PARIS VII  Réhabilitation  Situé au 3e étage d’un immeuble collectif, cet appartement a été entièrement réaménagé pour un couple avec enfant. A la demande des clients, une grande bibliothèque se déploie et épouse les courbes des murs. La bibliothèque en chêne tienté se prolonge dans le couloir, avec de grandes portes toute hauteur, dissimulant la porte d’entrée. La cuisine et le bureau (anciennement une chambre) ont été fortement remaniés. Afin d’apporter de la lumière naturelle en second jour dans cette cuisine très sombre, le parti pris a été de pratiquer une large ouverture dans un mur porteur. Le grand carré vitré possède des cristaux qui permettent au vitrage d’être tantôt transparent, tantôt translucide.  La cuisine se pare de quartzite. La chambre des parents s’adosse à une large tête de lit.      
       
     
  APPARTEMENT | LES LILAS  Réhabilitation  Situé en rez-de-jardin d'un immeuble collectif de deux étages, cet appartement a été réaménagé pour un couple au niveau du séjour, de la salle de bains, des WC. L’objet de cette commande était surtout de transformer cet appartement de promotion privée sans grande qualité en un lieu chaleureux et agréable à vivre à partir du mobilier, qu’il soit intégré ou non au bâti. La refonte des espaces avec une zone bureau, à proximité du séjour, permet, grâce à une porte pliante, de la fermer pour s’isoler ou de la transformer en chambre d’appoint. Cette contrainte a permis d’élaborer un principe de bureau amovible dont chaque élément peut se fixer sur la cloison, libérant le sol et formant un élément d’occultation. Dans le même esprit le canapé se transforme en couchage deux places par l’imbrication de chaque assise à la manière d’un puzzle. Un banc dissimulé dans l’habillage de la façade complète ce dispositif. La bibliothèque a été entièrement découpée numériquement, et la tête de lit au jet d’eau. Conçue comme un pop’up, les tablettes de cette dernière se déploient pour former des étagères et des chevets.
       
     
  APPARTEMENT | PARIS VI  Aménagement  Situé au 1er étage d’un vieil immeuble parisien, ce grand appartement était finalement peu fonctionnel. Une vaste entrée distribuait la salle de bains et le séjour. La cuisine était logée dans un renfoncement exigu en liaison avec une pièce sans affectation et sans emploi. Aussi, pour satisfaire les besoins de l’habitante, l’entrée a été modifiée. On accède désormais à l’appartement par la pièce inoccupée qui s’est transformée en entrée, salle à manger, cuisine, dont le mobilier en fixe les limites.  La cuisine a fait l’objet d’un travail minutieux et particulier. Trois zones la composent : l’eau, le froid, le feu. Le long de la façade, une banquette filante dissimule la distribution électrique et de chauffage, les radiateurs. Des rangements servent aussi de desserte. Une nouvelle cheminée agrémente le séjour. L’ancienne entrée s’est transformée en dressing, en liaison directe à la salle de bains. Des penderies ponctuent cet espace. Réalisé à l’aide d'un matériau unique, contreplaqué de bouleau ou filmé brun foncé ou blanc, l'ensemble du mobilier apporte cohérence et unité à l'appartement.
       
     
  APPARTEMENT | CHARENTON  Création d'un duplex et mobilier sur mesures  Dans cet immeuble de trois étages de la fin XIXe siècle, les combles n’étaient pas aménagés. La distribution de l’appartement existant a permis de loger deux chambres d'enfants, une salle d'eau, la cuisine et le séjour en double hauteur. L'espace des parents vient se lover sous le toit. Une terrasse a été créée pour apporter davantage de lumière naturelle et créer une nouvelle respiration au lieu. Les rangements forment des blocs assez bas pour conserver le volume. De couleurs différentes, ils apportent une dynamique. Un dressing peint en blanc forme visuellement une paroi homogène. Les vides sur séjour pratiqués dans le plancher offrent de nombreuses perspectives.
       
     
  MAISON | NOGENT-SUR-MARNE  Extension et aménagement  Le projet porte sur l’extension et la rénovation d’une meulière à Nogent. La commande était de créer un espace extérieur directement accessible depuis le séjour sans avoir à descendre dans le jardin et d’offir 20 m² supplémentaires à un séjour trop petit exigu. Le projet réalisé se compose d’une vaste pièce largement vitrée qui cadre et semble surplomber le paysage avec une terrasse attenante logé dans un renfoncement, à l’abri des regards. Un escalier en pin relie la deuxième terrasse en rez de jardin. Le dessous de l’extension devient une pièce aux murs et plafond habillés de pin, ouverte sur le jardin.
       
     
  APPARTEMENT | NOGENT-SUR-MARNE  Création d'une extension  Le programme portait sur l'extension d'une maison de ville afin de loger une salle à manger et de relier le séjour au jardin pour éviter d'y accéder uniquement par le sous-sol. La structure de l'extension est en bois, la toiture à faible pente en zinc. La façade sud est entièrement vitrée sur le jardin. Un grand pin permet de se protéger du soleil d'été. En liaison avec la salle à manger, une première terrasse donne accès à l'escalier, puis à la terrasse du jardin. Inscrite sous l'extension, elle délimite un volume couvert propice à la détente ou au bricolage.